Ventemaison-caen.com » Immobilier » Comment bien négocier le prix de vente d’une maison ?

Comment bien négocier le prix de vente d’une maison ?

L’acquisition d’un bien immobilier passe par la négociation de son prix de vente. Une mauvaise négociation risque de vous faire payer une somme bien plus élevée que la valeur réelle du logement. Pour réaliser une bonne affaire, il existe des astuces dont vous devez avoir connaissance. Découvrez ces astuces.

Examiner le marché immobilier local

Avant d’entamer les négociations du prix de vente d’un bien immobilier, il est primordial d’obtenir des renseignements sur l’état actuel du marché local. Renseignez-vous sur les prix moyens des biens immobiliers similaires au logement qui vous intéresse. Sur internet, vous trouverez sur des sites dédiés des prix vairés des biens immobiliers selon les quartiers ou les communes. Attardez-vous sur ceux se trouvant dans la même zone que votre cible.

Questionner les agents immobiliers (locaux) est aussi une bonne idée. Avec toutes les informations que vous aurez recueillies, vous pourrez avancer des arguments crédibles lors de la négociation.

Chercher à connaître la date à laquelle le bien a été mis en vente

La deuxième étape consiste à se renseigner sur la date exacte à laquelle le logement a été mis sur le marché. S’il a été mis en vente seulement depuis très peu de temps, vos chances d’obtenir une grande réduction sont faibles.

En revanche si la vente de la maison avait été lancée depuis plusieurs mois, vous avez là une opportunité que vous pouvez saisir. En effet, les biens immobiliers tardent généralement à être vendus lorsque le vendeur fixe un prix assez élevé. Pensez donc à réduire considérablement le prix de vente.

Par ailleurs, le fait de n’avoir pas réussi à vendre son bien depuis des mois peut aussi agir psychologiquement sur le vendeur. En effet, il pourrait être plus disposé à vous le laisser à un meilleur prix.

Prendre en compte son budget

En dehors du prix de vente fixé par le propriétaire et de la réduction dont vous souhaitez bénéficier, gardez à l’esprit votre budget. Faites plusieurs calculs et contactez au besoin votre banque ou un courtier, afin d’avoir une certitude de vos ressources financières. Définissez ensuite vos objectifs avec une grande précision ainsi qu’une limite budgétaire à ne pas franchir.

Ces précautions vous permettront de savoir clairement jusqu’où vous pouvez aller dans votre négociation. Il est conseillé de se rapprocher de l’agent immobilier du logement que vous souhaitez acquérir. Connaissant le vendeur, il pourrait vous dire si vous avez des chances d’avoir une bonne réduction.

Diagnostiquer les points faibles de la maison

Au cours de la visite de la maison, il se peut que vous constatiez des défauts. Ceux-ci pourraient très bien vous servir d’arguments lors des négociations.

Pour identifier un grand nombre d’imperfections du logement, effectuez plusieurs visites. Prenez le soin d’être très attentif et si possible de faire une liste de tous vos constats. Il peut par exemple être question de certains travaux qu’il faut effectuer, d’une mauvaise isolation, etc. Le moindre détail peut être important pour obtenir un bon prix.

Préparer à l’avance les arguments

Une bonne préparation à l’avance vous rendra plus convaincant lors de la négociation du prix de vente d’une maison. Ainsi, avant de visiter le logement, vous devez prendre tout votre temps pour bien préparer les arguments que vous avancerez. Si vous pensez à une improvisation, sachez que c’est une mauvaise idée.

Dressez donc une liste de tous vos arguments en commençant par le prix élevé, les différents travaux à effectuer sans oublier les autres défauts.

Commencer la négociation par un prix très bas

Pour démarrer les négociations, il faudra vous montrer très audacieux en avançant un prix très bas. Bien plus bas que celui que vous vous êtes fixé. Le vendeur pourrait ainsi vous faire une contre-proposition. En procédant de la sorte, vos chances de réaliser une bonne affaire sont bien plus élevées.

Voilà Vous avez désormais toutes les cartes en main pour obtenir votre maison à un bon prix. Ne commettez donc plus l’erreur de faire des négociations par appel téléphonique.