Ventemaison-caen.com » Immobilier » Location saisonnière : dans quels types d’hébergement investir ?

Location saisonnière : dans quels types d’hébergement investir ?

Il y a beaucoup d’avantages dans la location saisonnière. Aujourd’hui, les investissements dans le secteur de la location saisonnière attirent de plus en plus de personnes. Il est donc important de savoir comment bien rentabiliser son investissement en choisissant les meilleurs types d’hébergements. Dans cet article, vous trouverez tous les conseils.

Le principe de la location saisonnière

Tout le monde a au moins, une vague idée de ce que c’est la location saisonnière. Il s’agit d’une forme de location prévue pour une courte durée dans un appartement ou une maison. Généralement, l’hébergement se situe en bord de mer ou à côté de la montagne qui sont des zones très prisées des touristes.

Ce principe a connu un développement et va au-delà des stations balnéaires classiques. Le développement de cette forme de location est dû en grande partie, au succès grandissant d’Airbnb. En effet, les locations situées dans les grandes villes attirent de plus en plus de touristes.

    Pourquoi choisir l’investissement saisonnier locatif ?

    Cet investissement comporte principalement deux avantages majeurs. En effet, l’investissement locatif saisonnier permet d’avoir des revenus plus importants que la location conventionnelle. Ensuite, grâce à ces revenus, il est possible de financer entièrement l’investissement. Par ailleurs, on peut même tirer des bénéfices de cet investissement, ce qui vous permettra de devenir propriétaire du bien immobilier grâce aux revenus issus de la location.

    Par ailleurs, l’investissement comporte bien d’autres avantages pour le bailleur :

    • Risques d’impayés moindres ou inexistants
    • En général, les locations sont payées dès que les locataires entrent dans les lieux
    • Une location qui n’est pas soumise à beaucoup de réglementations : Le bailleur fixe librement le prix du loyer
    • Une fiscalité très avantageuse

    Bien choisir le type de location saisonnière

    Le type de bien dans lequel vous investissez est essentiel pour déterminer la rentabilité d’un investissement locatif saisonnier. Dans ce cadre, l’emplacement du bien est tout aussi important. En effet, l’emplacement est déterminant dans la fixation du montant du loyer. Par ailleurs, en fonction des périodes, une location près de la mer, dans une grande ville ou bien, à la montagne aura plus ou moins d’avantages. Il est important donc d’opter pour un endroit prisé ou qui reçoit régulièrement des touristes. Dans tous les cas, un emplacement animé, vivant et attractif est plus à même de représenter un investissement rentable. Il est dès lors, conseillé de bien se renseigner sur la rentabilité locative avant de vous lancer. Pour cela, vous pouvez étudier le marché immobilier et l’attraction que suscite chaque ville.

    Par ailleurs, il est normal de se demander si on doit investir dans une maison ou un appartement. Il faut dire que pour un propriétaire, chacun a ses avantages selon leur situation géographique.

    Un appartement en location saisonnière

    • C’est avoir un logement qui est mieux placé qu’une maison, en centre-ville ou non loin
    • C’est avoir des locations sur des durées assez courtes (quelques jours ou quelques semaines)
    • Le loyer est moins coûteux pour les locataires, ce qui garantit des promesses de locations plus rapides régulières
    • S’il l’appartement est bien, il permet d’obtenir une rentabilité attractive dans les grandes villes.

    Une maison en location saisonnière

    • Opter pour un emplacement en dehors des centres-villes (périphérie, ou encore banlieue)
    • Investir dans une maison en location saisonnière est l’idéal si vous souhaitez acheter près de la mer ou encore à la montagne
    • Les promesses de louer sont sur de longues durées. En général, les durées peuvent aller d’une semaine à plusieurs mois.

    Même si le taux d’occupation est réduit en certaines périodes de l’année, les loyers saisonniers sont élevés et peuvent grandement compenser. En général, ils se situent autour de 500 € par semaine quand il s’agit d’un appartement de petite taille comme, un studio ou un appartement de deux pièces de 15 à 30 m2. En guise d’exemple, la location d’un logement de 30 m2 situé aux Arcs 2 000 en Savoie peut aller jusqu’à 750 € la semaine. Ce qui représente une rentrée d’entrée bien plus conséquente que pour une location traditionnelle.