Ventemaison-caen.com » Immobilier » Comment faire un plan de financement immobilier ?

Comment faire un plan de financement immobilier ?

Si vous souhaitez réussir un projet dans l’immobilier, il est indispensable de construire un plan de financement solide qui vous aidera dans l’établissement de votre dossier. Ce document financier et comptable fait état de la situation des soldes entre vos entrées et vos sorties de fonds. Voici quelques conseils pour réaliser un plan de financement immobilier. Focus !

Établir l’état de ses diverses ressources

Si vous avez un projet immobilier, vous vous demandez certainement comment faire un plan de financement immobilier. Pour répondre à cette question, vous devez d’abord réaliser le bilan de vos ressources. Pour ce faire, il faudra effectuer un premier bilan de votre apport personnel. Sachez qu’il est bien possible d’avoir recours à un prêt immobilier sans un apport personnel.

Pour évaluer ce dernier, il est crucial de réaliser différents bilans.

  • Le bilan des droits en matière de prêt à taux zéro : pour établir ce bilan, l’idéal est de choisir une calculette susceptible d’analyser votre éligibilité au programme.
  • Le bilan de votre épargne : qui prendra en compte le PEL et tous autres livets épargne que vous jugez capable de participer au financement de votre projet immobilier.
  • Le bilan des aides extérieures : elles peuvent réduire les charges réelles de votre projet. L’un des avantages principaux de ce moyen de financement est qu’il vous permettra de bénéficier des crédits d’impôt.

Par ailleurs, il serait utile d’estimer la valeur potentielle du bien actuel. Pour cela, n’hésitez pas à recourir à des professionnels en la matière ou à user des outils de stimulation en ligne.

Évaluer la valeur potentielle de son investissement

Pour une meilleure estimation de vos charges, vous devez avant tout faire une évaluation de votre financement. Au cas où, l’achat de votre bien est en projet sans être nettement défini, vous pouvez opter pour une procédure de recherche auprès de la presse spécialisée ou des experts en matière de l’immobilier. Cela vous donne une fourchette de prix correspondant à celui de vos potentielles dépenses. De même, utiliser les outils de stimulation gratuits en ligne vous aidera à obtenir une première valeur de votre investissement immobilier.

Cette évaluation tiendra compte des divers frais, dont les assurances crédits, les frais de notaires et autres. De plus, il est important d’estimer votre capacité de remboursement. Il faudra analyser celle-ci en tenant compte de vos différentes dépenses courantes, notamment celles de votre foyer.

S’assurer de la compatibilité budgétaire du projet d’investissement

Il est à noter que le taux maximal à accorder à votre projet doit se limiter à 33 % de l’ensemble de vos ressources. Il vous revient donc de montrer à votre banque que le remboursement de votre crédit restera en dessous de ce pourcentage.

Au cas où vous envisagez d’opter pour un investissement locatif, l’objectif serait de réaliser une opération blanche. En effet, le loyer à percevoir par mois doit couvrir vos charges (l’impôt sur le revenu payé sur les revenus fonciers et la taxe foncière) de même que le montant de votre remboursement de prêt.

Vous l’aurez compris, l’établissement de votre plan de financement immobilier devra suivre plusieurs étapes dont principalement la mise en place de l’état de votre apport personnel et de votre capacité de remboursement du crédit immobilier. Après cela, il vous restera juste à choisir votre moyen d’estimation des dépenses et à vous lancer.