Le scooter a connu ces dernières années un grand boom au niveau des grandes villes et s’est transformé à un moyen de locomotion assez tendance et apprécié par les jeunes, ainsi que les actifs dérangés par les embouteillages routières.

Le scooter représente un moyen de transport personnel assez utile, mais, tout comme pour les véhicules, il est obligatoire de disposer d’une assurance scooter. Effectivement, il est imposé par la loi à tout scootériste d’avoir une assurance au titre de la « responsabilité civile ».

L’assurance représente donc une garantie d’indemnisation des dommages corporels ainsi que matériels risquant d’être causés à d’autres individus par le conducteur au moment d’un accident. Il est possible de limiter le contrat d’assurance scooter à cette garantie seulement, mais il existe aussi d’autres garanties plus étendues couvrant les dommages causés au scooter.

Les risques de rouler sans assurance scooter

Peu importe si le véhicule à deux roues reste généralement dans un garage, ou encore que le propriétaire ne l’utilise jamais, ou plutôt qu’il soit utilisé quotidiennement, il faudrait obligatoirement l’assurer.

Dans le cas où le conducteur du scooter roule sans assurance, il aura face à de sanctions assez lourdes. Effectivement, ces sanctions peuvent atteindre la valeur de 3 750 euros d’amende et induire à une suspension ou encore l’annulation du permis, tout en interdisant au conducteur de le repasser pendant une période de 3 années.

Les diverses sortes de scooter et de permis

Il existe plusieurs catégories de scooters, que nous énumérons ci-dessous :

  • Les scooters 50cc et permis AM,
  • Les scooters 125cc et permis A, A1,
  • Ou encore les scooters trois-roues.

Pour ceux qui souhaitent un scooter 50cc, il faut savoir qu’il faudrait être au moins âgé de 14 ans, et disposer du permis de conduire AM, préalablement nommé BSR. Malgré le fait que ce type de deux-roues soit plaisant essentiellement aux jeunes, il doit tout de même être assuré par une responsabilité civile.

scooter assurance

Concernant les individus qui veulent choisir une cylindrée plus importante, il faut savoir qu’il existe une possibilité de conduire à partir de 16 ans un scooter qui n’excède pas 125cc, à condition d’avoir un permis de conduire A1.

Dès l’âge de 18 ans, ceux qui n’ont pas de permis A1, peuvent voir les permis A ou A2 permettant de rouler sur un scooter de 125cc et plus. Pour ceux qui ne disposent que du permis de conduire de catégorie B, il leur est aussi possible de conduire de type de véhicule.

Néanmoins, il faudrait justifier de deux ans d’expérience sur la route et réaliser une formation d’une durée de 7 heures.

Enfin, pour les conducteurs qui cherchent davantage de stabilité, les scooters trois-roues sont des solutions intéressantes. 

Ces scooters sont accessibles en général à partir de 125 euros, avec possibilité de conduite avec le permis A1 ou bien le permis B avec une formation d’une durée de 7 heures. Les scooters trois-roues doivent être assurés tout comme les scooters deux-roues. Voilà en gros tout ce qu’il faut savoir sur les assurances des scooters.

Un devis en ligne pour l’assurance de votre scooter

Si vous avez l’intention de rouler avec un deux-roues, il est préférable d’être vigilant et surtout de souscrire rapidement les assurances les plus adaptées. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas prendre le premier contrat susceptible de croiser votre route. Vous devez être beaucoup plus précis dans vos choix, cela vous évite de connaître quelques problématiques. Vous avez rendez-vous sur le site https://www.assuranceendirect.com/assurance-scooter-pas-cher.html puisqu’il est spécialisé dans ce domaine. L’assurance pour le deux-roues n’aura donc plus aucun secret.

  • Les prix ne sont pas forcément très élevés, vous pouvez donc prévoir moins de 30 euros par mois.
  • Vous aurez une protection contre les incendies, le vol et même la responsabilité civile.
  • Pour une garantie complète lors de tous les accidents, le coût sera un peu plus élevé, aux alentours de 47 euros par mois.
  • Il est même possible d’assurer votre scooter au kilomètre avec un forfait de 2000 km/an, cela permet aussi d’avoir une réduction de 15 % pour une année.

Demandez bien sûr un devis en ligne pour que votre assurance vous ressemble le plus possible. Si vous avez des doutes ou des questions, tournez-vous aussi vers des experts qui sauront vous apporter quelques réponses.