L’attestation du lieu de résidence est un élément essentiel dans la vie administrative d’un individu. En effet, elle permet de faciliter certaines démarches et opérations de la vie courante. Toutefois, pour les personnes résidant dans un logement avec leur nom ne figurant sur aucun document en lien avec le logement occupé, il est difficile de justifier le lieu de résidence. À cet effet, il leur est exigé de fournir une attestation d’hébergement. Comment s’y prendre donc pour rédiger une attestation d’hébergement ?

L’attestation d’hébergement : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée certificat d’hébergement ou déclaration d’hébergement, l’attestation d’hébergement est une lettre ou un document qui sert à justifier que vous hébergez chez vous un ami, un enfant, un parent, etc. C’est un document utile non pas pour les hébergeurs, mais plutôt pour les personnes hébergées. En effet, il leur permet de prouver qu’elles résident bien à l’adresse qu’elles ont indiquée. En d’autres termes, elle atteste l’effectivité de leur hébergement. C’est une sorte de gage pour les personnes et institutions désireuses de traiter avec les personnes hébergées.

La rédaction d’une attestation d’hébergement

Le certificat d’hébergement peut être une simple lettre ou un document. Cependant, peu importe la forme de rédaction choisie, la déclaration d’hébergement doit contenir certains éléments.

attestation d'hébergementAinsi, certaines mentions et/ou certains éléments obligatoires de l’attestation d’hébergement sont obligatoires.

  • Le nom, les prénoms, la date et le lieu de naissance : en effet, il est important de connaître la personne chez laquelle le bénéficiaire de l’attestation d’hébergement est hébergé.
  • La mention » je soussigné » qui précède généralement le nom et prénom de l’hôte de la personne hébergée. Bien qu’étant un document utile pour les personnes hébergées, elle reste un document dans lequel l’hôte reconnaît le fait qu’il héberge effectivement une personne.
  • Le nom, prénom, date et lieu de naissance de la personne hébergée. Cet élément permet juste de préciser le sujet objet de la déclaration d’hébergement.
  • La mention  » atteste sur l’honneur ». Cette mention à un double rôle. De prime abord, elle permet de prouver le sérieux de l’hôte dans ses propos, mais elle engage par la même occasion la responsabilité de ce dernier en cas de déclaration mensongère. Elle précède généralement le nom, les prénoms, la date et le lieu de naissance de la personne hébergée.
  • L’adresse du logement pour situer le lieu de résidence de la personne hébergée.
  • La pièce justificative. Afin de justifier la véracité des propos, il est primordial de fournir un document (facture d’eau, de gaz, d’électricité, quittance de loyer, avis d’imposition…) justifiant que l’hôte est réellement la personne titulaire du logement dans lequel réside la personne hébergée.
  • La date et la signature qui permet de connaître le jour et l’identité de la personne ayant rédigé l’attestation d’hébergement (en général, c’est l’hôte qui la rédige).

En définitive, l’attestation d’hébergement est un document très important pour les personnes hébergées notamment pour les démarches administratives telles que l’ouverture d’un compte, la demande de carte grise, le renouvellement de la carte nationale d’identité. De plus, elle est facile à rédiger, car n’exigeant aucune forme en particulier. Il suffit de respecter les éléments et mentions obligatoires.

Loi Pinel : un haut taux de défiscalisation !

L’immobilier a toujours été un secteur d’investissement intéressant.

Loi Pinel

Cela se voit avec les chiffres puisque la stabilité fait partie de ses atouts. D’ailleurs, de nombreuses lois encadrent ce domaine et profitent à tous les propriétaires. On pense notamment à la loi Pinel qui encadre les biens immobiliers neufs locatifs !

Cette loi est la dernière en vigueur et a fait place à la loi Duflot. Bien entendu, elle est beaucoup plus intéressante que cette dernière. Elle a pour vocation de motiver les investisseurs à investir dans l’immobilier neuf à louer. L’objectif étant de combler la demande en matière de bien à louer dans l’hexagone.

Si vous êtes sur Toulouse et que vous désirez profiter des avantages de cette loi, vous pouvez d’abord passer par un simulateur. Le calcul loyer pinel Toulouse vous permet donc de simuler les avantages dont vous allez disposer avec cette loi ! On parle bien de défiscalisation.

Grâce à cette calculette en ligne, vous allez pouvoir avoir une vue claire et nette sur vos avantages. Autant le dire, plus l’investissement est conséquent, plus la défiscalisation l’est !