Évaluer le prix d'une habitation est une étape délicate, un pas judicieux qu'il convient de bien réaliser. Il existe bon nombre de situations dans lesquelles il est important de connaître la valeur de sa maison ou de son appartement. Il peut s'agir de divorce, de rachat de crédit, de certaines démarches fiscales (donation ou successions), mais également lorsque vous voulez tout simplement vendre ou acheter une maison ou un appartement. Pour cela, il est indispensable de fixer un prix juste. Comment procéder donc pour trouver le prix de vente d'une habitation ? Découvrez la réponse à travers cet article avec des méthodes que vous pourrez utiliser quotidiennement pour estimer le prix d'une habitation.

L'emplacement et la taille du logement : des critères déterminants pour fixer votre prix

L'emplacement est considéré en immobilier comme le critère numéro un. Il a un impact direct sur le prix du bien immobilier. Certains endroits sont bien plus sollicités que d'autres et cela favorise des prix élevés dans ces secteurs géographiques. Le bon emplacement est déterminé en fonction de critères : proche de nombreux services de proximité, avec des zones d'activités professionnelles accessibles, belle vue, calme, équipé en transport en commun et en route… C'est le cas du centre-ville ou de la commune à proximité qui offre la meilleure cadre de vie.

La taille du logement quant à elle déterminera le prix du mètre carré. Plus elle est grande moins le mètre carré est cher. En général, le prix au mètre carré d'un bien décroît lorsque sa surface augmente.

Informez-vous, comparez et calculez la surface à prendre en compte

Pour fixer le prix juste de votre bien, vous pouvez vous informer sur les ventes réalisées autour de vous et utiliser les résultats obtenus.

Vous pouvez aussi connaître le prix en moyenne par mètre carré dans votre zone en vous rendant sur le site impôts.gouv.fr. Cliquez sur "données publiques" puis sur "rechercher des transactions immobilières" et remplissez le formulaire après avoir accepté les conditions générales. Dernière étape, cliquez sur la colonne "prix au mètre carré par surface utile" pour voir la moyenne dans votre secteur.

Ensuite, estimez comment votre bien se situe par rapport à la moyenne du secteur. Pour cela, soyez objectif en prenant en compte les points forts et les points faibles de votre logement. Par exemple les appartements situés entre le 2e et le 6e étage avec ascenseur bénéficient d'une valorisation de l'ordre de 2,5 par niveau, une belle vue sur la mer ou en montagne entraîne une augmentation de la valeur du bien de l'ordre de 5 à 20 % ; une terrasse entraîne une augmentation du bien de 15 à 20 %. À l'inverse, un logement au rez-de-chaussée se vend 15 à 20 % moins cher que les prix du marché.

Cette étape va vous permettre d'ajuster le prix au mètre carré moyen de votre zone pour définir le prix de votre bien.

Enfin, calculez la surface à prendre en compte en multipliant le prix au mètre carré que vous aurez trouvé par la surface Carrez.

Quelques aspects importants que vous devez également prendre en compte

L'âge d'une habitation compte aussi. Cela a des conséquences sur l'état de la structure globale du logement, du système électrique, de la toiture…

Le niveau de qualité des matériaux utilisés ainsi que les caractéristiques de base d'un logement (emplacement, nombre de pièces) auront également un impact majeur sur le prix. En outre, les réalisations supplémentaires tels qu'un balcon, un jardin, une piscine, un parking, un garage peuvent rendre un logement plus attractif qu'un autre. En effet, ces réalisations sont de sérieux arguments qui peuvent vous permettre d'obtenir un meilleur prix pour votre habitation.

Voilà autant de critères sur lesquels vous pourrez donc vous appuyer pour estimer le prix de votre habitation.