Quel est le lien entre le volet roulant, le variateur de lumière et l’interphone ? Évidemment, la domotique. La domotique englobe plusieurs applications électroniques et multimédias, rendant la vie à la maison beaucoup plus facile.

La domotique est un terme que tout le monde connait, mais que peu de personnes connaissent la réelle signification. La domotique peut concerner l’allumage de la lumière en un claquement de mains, la fermeture entière de la maison via un seul bouton et pleins d’autres fonctionnalités automatiques. La technologie continue avec le temps à rendre les systèmes encore plus développés et plus performants.

Dans ce cas quel est l’intérêt réel de la domotique et comment ça fonctionne ? Nous allons tenter d’en savoir plus dans la suite de cet article.

Définition de la domotique

La domotique est un terme qui cache une définition qui n’est pas très claire. Elle représente toutes les technologies de l’électronique, des télécommunications et de l’informatique employés dans les maisons. La domotique englobe alors le volet roulant motorisé jusqu’au câblage Internet.

domotiqueNéanmoins, il faut savoir faire la différence entre la motorisation classique et la domotique. Quand on actionne une télécommande afin d’ouvrir un portail, on appelle ça la motorisation. Par contre, si la télécommande actionne également la porte du garage ainsi que la lumière de l’allée, dans ce cas on appelle ça la domotique.

Système domotique avec ou sans fil ?

On retrouve deux grandes catégories de systèmes domotiques, les systèmes avec fil et les systèmes sans fil. Les deux systèmes sont compatibles, sauf qu’ils ne sont pas convenables à la totalité des constructions, ou encore à toutes les utilisations.

Le système filaire s’installe dans la maison lors de sa fabrication. Le système peut être conçu à travers :

  • Un câblage électrique,
  • Câblage téléphonique,
  • Ou encore câblage informatique.

Dans cette dernière option, le câblage est tiré en parallèle avec le réseau électrique, d’une façon à lier la totalité des équipements comme l’éclairage, les volets roulants, etc, ainsi que les commandes comme les écrans tactiles et les interrupteurs à un tableau de communication, mis en place généralement à côté du tableau électrique.

Pour les rénovations, il est préférable d’opter pour les systèmes non filaires, car les réseaux filaires nécessitent une somme d’argent coûteuse pour leurs mises en place. L’actionnement des équipements se fait alors par ondes radio, grâce à l’utilisation de télécommandes, de tablettes tactiles ou encore de smartphone ou d’ordinateur. Cette technologie est certes plus cher mais plus facile dans sa mise en place, étant donné qu’elle nécessite le tirage de câbles. Par contre, les fabricants n’utilisent pas tous la même technologie.

Le protocole le plus sollicité se nomme KNX, qui se base sur la norme d’Europe, et s’utilise par de nombreuses marques importantes. D’autres marques optent plutôt pour Zigbee, qui se base sur la norme d’Amérique. Il existe aussi d’autres qui ont développé un protocole propriétaire propre à eux, un langage non compréhensible par les équipements des autres constructeurs.

Il faudrait alors réfléchir longuement à ses besoins, et effectuer une comparaison des équipements proposés par les fabricants avant de réaliser son choix.